Plus puissant, plus compétitif

Prosilas a 15 ans d’expérience, un parc de machines avec plus de 10 machines industrielles pour l’impression 3D, plus de 20 opérateurs et plus de 500 clients. Avec le troisième P770 nous avons un parc machines de plus en plus productif. Dans ce scénario évolué nous pouvons nous définir une entreprise digital.

 

Enterprise 4.0

Prosilas incorpore dans son modèle toutes les caractéristiques d’une entreprise native digital:

Smart production

Nouvelles technologies de production qui créent une collaboration entre l’opérateur, les machines et les instruments.

Smart service

“Infrastructures informatiques” et techniques permettant d’intégrer les systèmes de manière collaborative et d’intégrer les entreprises (fournisseur – client) entre elles

Additive manufacturing

L’Observatoire Industrie 4.0 de l’Université Polytechnique de Milan reconnaît l’additive Manufacturing parmi les “technologies opérationnelles intelligentes” innovantes.

SLS

SLS

Frittage Laser Sélectif

Frittage Laser Sélectif

Le Selective Laser Sintering (ou Frittage Sélectif par Laser FSL en français) est une technique de prototypage laser qui emploie des poudres thermoplastiques qui sont frittées par un rayon laser. Grâce à des rouleaux, la poudre est étalée et compactée. Le balayage laser procèdera ensuite au réchauffement de celle-ci jusqu’à une température à peine inférieure à la température de fusion , couvrant uniquement la zone identifiée par le slicing (sans se préoccuper du reste de la poudre) et constituant ainsi toutes les sections de l’objet, sur la base de formes élaborées à l’aide d’un software 3D. Quand la production est finie, la poudre en trop non frittée est retirée. L’objet peut ensuite subir des finitions grâce à des procédés d’enlèvement de matière, de coloration ou de dépôt de métal.

Cette technologie permet d’accélérer considérablement les processus de prototypage, de gérer rapidement les modifications éventuelles et de réaliser des formes complexes comme, par exemple, des cavités ou des vides internes qui sont difficilement réalisables à l’aide des technologies traditionnelles. Grâce au SLS, en effet, il est possible d’obtenir des prototypes à hautes performances avec des caractéristiques fonctionnelles semblables à celles du matériau définitif pour des vérifications de montage, des tests de gabarit ou de forme. Elle rend donc possible l’étude d’un projet et son développement avant la production pour évaluer la fonctionnalité ou l’esthétique d’un produit de manière très flexible.

En fonction du matériau choisi (Alumide, Polyamide, Polyamide chargé verre, Carbonmide ou Simili-caoutchouc), il est possible d’obtenir des objets capables d’offrir de très bonnes performances mécaniques ou des objets avec la simple fonction de modèle. De plus, cette technologie est également très appréciée des entreprises qui n’ont pas besoin d’une grande production. Si bien qu’elles ont parfois recours au prototypage rapide pour des “micro-productions” visant à créer une série de pièces (identiques ou non) sans recourir à l’aide de moules ou d’autres équipements.

Le Prototypage rapide se différencie des techniques traditionnelles d’usinage dans le sens où ces dernières agissent par enlèvement de matière (c’est-à-dire qu’on obtient la forme désirée à partir d’un bloc de matière par enlèvement de copeaux). Les techniques de prototypage rapide, quant à elles, utilisent le procédé inverse. Autrement dit, elles impliquent un ajout de matière couche sur couche.


MATÉRIAUX





Impression 1:1 de pièces Automotive

Nous imprimons des pièces en polymère de toutes tailles, assemblées ou monolithiques, en minimisant les coûts grâce à nos P770, qui garantissent une capacité de production très élevée même pour les pièces de grandes dimensions.
Notre assemblage n’a pas besoin de renforts supplémentaires, nous livrons le prototype déjà utilisable et montable, résistant aux contraintes mécaniques.





Impression 1:1 de pièces Automotive

Nous imprimons des pièces en polymère de toutes tailles, assemblées ou monolithiques, en minimisant les coûts grâce à nos P770, qui garantissent une capacité de production très élevée même pour les pièces de grandes dimensions.
Notre assemblage n’a pas besoin de renforts supplémentaires, nous livrons le prototype déjà utilisable et montable, résistant aux contraintes mécaniques.





SLA

SLA

Stéréolithographie

Stéréolithographie

La Stéréolithographie est une technologie qui se base sur la photopolymérisation d’une résine contenue dans une cuve sur laquelle un rayon laser émet un rayonnement ultraviolet auquel la résine est sensible. On trace ainsi des formes de haute précision couche par couche.

Elle est utilisée pour tous les projets qui nécessitent de la haute précision. Grâce à la stéréolithographie, il est possible de réaliser des formes complexes et à un haut degré de transparence. Ces caractéristiques rendent cette technique appropriée pour la production de pièces pour les secteurs automobile, médical et de l’électronique de grand public: en particulier les lentilles et les phares de voiture, les emballages, les modèles de moules en silicone, les essais en soufflerie, les modèles quickcast. Les modèles réalisés avec résine grâce à la Stéréolithographie bénéficient d’une excellente stabilité dimensionnelle sur le long terme et de caractéristiques fonctionnelles qui en font l’un des matériaux de prototypage rapide les plus demandés.

Les pièces produites grâce à cette technique réagissent de manière optimale aux procédés de finition de surface tels que le ponçage ou le vernissage et sont des supports appropriés pour l’application d’implants métalliques et le filetage.


MATÉRIAUX




Reverse engineering

Reverse engineering

Grâce à l’ingénierie inverse est possible :

  • reconstruire une mathématique de l’objet scanné, en garantissant un niveau de détail très élevé;
  • Effectuer une comparaison entre l’objet fabriqué et celui initialement imaginé par le concepteur, en mettant en évidence d’éventuelles divergences avec le fichier CAD;
  • Contrôle dimensionnel précis des produits basé sur les mathématiques envoyées par les clients et les rapports certifiés
  • Service de contrôle aux entreprises qui ont fabriqué la pièce avec d’autres technologies et vérification des variations éventuelles entre partie voulue par le donneur d’ordre et partie effectivement réalisée.
  • Reconstruire les mathématiques CAD sur les objets qui ont perdu leur production ou l’équipement.

en savoir plus